Brûler un feu rouge : contravention et sanction en Belgique

0

Les feux tricolores font partie des signaux de signalisation du code de la route.  En 2015, on a recensé en Belgique que 270 belges brûlaient un feu rouge chaque jour. Le feu rouge est une infraction grave car il fait partie de l’infraction du troisième degré.

Sanction pour l’acte de brûler un feu rouge

Il existe deux types de sanctions attribués lorsqu’on brûle un feu rouge. Pour déterminer le type de sanction, un bureau d’avocat est chargé de faire l’analyse de la situation. La situation varie en fonction de l’acte commis par l’automobiliste. Et d’ailleurs le lieu du délit a une répercussion sur la sanction appliquée.

La sanction appliquée pour un non-respect du feu rouge en ville est différente par rapport au lieu. La sanction peut être une simple amende jusqu’au retrait du permis de conduire pour une durée de 15 jours. Cependant, il existe des situations non atténuantes. Il est d’ailleurs mal vu par les Belges que leur procureur ait le choix pour le type de sanction à affliger.

Attention aux récidives !

Lorsque vous brûler un feu rouge en Belgique, vous écopez d’une amende qui va de 180 à 3 000 euros selon le cas. Une interdiction de conduire peut également être infligée. Évitez de faire la même erreur au cours de la même année car votre amende et votre peine seront doublées.

Il est même envisageable dans certaines conditions de subir une poursuite devant le tribunal selon l’arrondissement judiciaire où vous avez commis l’infraction. Si à Hasselt vous avez la chance d’avoir à faire à un arrangement à l’amiable de 175 euros, à Bruxelles, vous pouvez être poursuivi pour avoir brûlé un feu rouge.

Partager.

Les commentaires sont fermés.